trinitaires
picto-trinitaires
LE SINGE BLANC + PRAAG + RECEPTACLES

Inclassable
Après de multiples tournées tous azimuts aux quatre coins du monde, la musique du Singe Blanc, ultra non connotée a su conserver toute sa fraîcheur malgré une date de péremption hors d'âge. Point de comparaison, cette espèce de groupes est d'ailleurs en voie d'extinction. Tout comme le Tigre blanc de Sibérie, Le Singe Blanc pourrait trouver en Poutine un mécène. Mais ce singe-là ne se laisse que peu amadouer par les sirènes du showbiz. D'ailleurs, l'entend-il montrer les dents, mugir sur scène son verbiage incompréhensible plaqué métal, sur des notes de double basse mutilées par une batterie sourde qui marque les pulsations d'un coeur toujours battant ? Le Singe Blanc fait son chemin, il fera peutêtre partie de ces espèces qui survivront à la destruction, et se serviront de nos restes pour produire de nouvelles merveilles, pour ceux qui resteront.
 
Praag, c'est l'émotion des fleurs fanées, beautés troubles aux sons acoustiques qui insidieusement s'infiltrent. Praag est un chant aride, une épopée phonique où l'espace des sensations se cache dans les interstices. Rock libre mais rock de philtre, à la saveur des alcools forts qui délivrent le gout après le frisson. Praag est donc un excès d'envie, le plaisir improvisé, spontané et sans limites. Musique d'aventure et de paysages tourmentés, irradiés et enlevés.
 
Receptacles joue hors catégorie. Non seulement ils mélangent leurs diverses influences puisées dans la no-wave, l'afro-beat, le free jazz, le funk ou le punk, mais ils les digèrent et nous ressortent le tout de manière absurde, élastique, où le temps et le tempo ne sont plus de rigueur.
bouton-reservation
Jeudi 25 février, 20h30

Tarifs
5 / 6 €

Évènement Facebook : Le Singe Blanc + Praag + Receptacles

Ouverture des portes 20h
Partenariat Fragment
Vidéo
Réseaux sociaux
  Haut